Marathon et 100 km de Belvès

Publié le par Lucien Brain

Avant le départ

Avant le départ

Le team 3G au pays du gras (le compte rendu de Luc)

Avec du magret, avec du confit, au p’tit déj’, au dessert, au ravito du marathon, au ravito du 100 bornes, en gel, en crème…des patates sarladaises partout. Pas de doute le team 3G est bien à proximité de Sarlat plus précisément à Belves petit village de 1400 âmes connu pour être l’un des plus beau village de France mais également réputé pour l’organisation depuis 1977 (40ème cette année) d’un 100kms sur route.

Cette épreuve était précédemment couplée avec un 50km qui partait de Belvès et arrivait à Sarlat, mais depuis l’an passé l’organisation propose un marathon qui part et arrive à Belvès.

Le départ des deux épreuves est caractérisé par une longue descente de 1.8kms qui (chaque coureur s’en rendra compte) est également l’ascension finale véritable calvaire pour des coureurs biens éprouvés.

Nous étions donc 4 briouxais à prendre le départ en cette matinée du 16 avril :

- à 8h Blanblan et moi-même pour le 100kms

- à 9h00 Faby et Patoche pour le marathon.

Honneur aux dames et aux personnes âgées commençons donc par les marathoniens :

Le tracé de 42.195kms après un départ rapide emprunte les 21 premiers kilomètres du 100bornes coupe dans la campagne pour rejoindre les bords de la Dordogne puis rejoint le final emprunté par les 100 bornards. 196 partants c’est peu pour une telle distance, les écarts se creusent rapidement et l’on se retrouve très vite isolé sans pouvoir espérer un soutien ou tout simplement parler : un cauchemar pour Faby !!!

Sandrine (l’épouse de Patoche) accompagnera tout de même celle-ci sur les 10 premiers kilomètres puis les 2 derniers, et son époux (après une longue attente) sur les derniers hectomètres.

177 classés : Faby 3h47 (record perso) 6ème féminine → 2ème M1

Patrick 5h43 → 143ème

Le 100km prenait donc son départ à 8h00 par une matinée douce et agréable après une nuit zébrée d’éclair. Un p’tit tour de la cité Belvésoise avant de dévaler la rampe et d’emprunter de longues lignes droites avant de rejoindre nos suiveurs (à vélo) aux 9ème kilomètres à Siorac.

Et puis les kilos s’enchaînent nous emmenant le long de la Dordogne, de villages en châteaux, de citadelles en bastides.

Le parcours est magnifique mais exigeant et tout ça commence à peser. Mon camarade me lâche entre le 35ème et le 40ème, je ne le reverrai qu’à l’arrivée radieux après avoir explosé son record de plus d’une heure sur cette distance.

Quant à moi après un long « trou noir » je suis rejoint par Corinne Bruzzo (une habituée des podiums sur nos courses locales) accompagnée de François Marseau (sociétaire du Spiridon Clud Créchois et spécialiste de la distance) nous ne nous quitterons plus pendant 35 kilomètres.

Une dernière « surprise » composée de trombes d’eau nous a refroidis durant les 15 derniers kilomètres sans toutefois nous arrêter.

516 partants et 399 classés :

Blanblan 69ème en 10h24

Luc 127ème en 11h21

Quelques personnages hauts en couleur de ce weekend :

- Valério PUCCIANTI 93 ans (bientôt 94) 9h00 sur le marathon 3è M5 → attention Lulu il y a de la concurrence : 3 M5 classés sur cette épreuve.

- Tof (suiveur du dossard 170) surnommé aussi « la boîte à outil » son carburant : le jaune

- Un coureur a pris le départ de son 394ème 100 kms lors de cette édition !!!!!

- Titi (suiveur du dossard 42) sa spécialité balancé des vannes bien piquantes pour faire avancer son coureur, son hobbies : la réparation de roue de vélo.

Merci à nos supporters : les familles Bellivier (x2), Raimond, Blanchard, Girard, et à nos amis de Sigoulès (Dordogne) : Cloé, Magalie, Sylvie, Lionel et Daniel qui sont venus nous encourager tout au long de ce périple.

Bravo aux coureurs et aux accompagnateurs.

Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès
Marathon et 100 km de Belvès

Publié dans Résultats

Commenter cet article