Marche Paris Versailles- Mantes la Jolie

Publié le par Claude Morilleau

Le compte rendu de Claude:


DSCN7241    "C’est au pied de la statue équestre de Louis XIV Place d’Armes à Versailles que fut donné le départ  de la 78ème  édition. C’était une première puisque traditionnellement le départ de cette marche se fait de Boulogne Billancourt depuis  1935. Cette épreuve réussit à rassembler près de 3 000 randonneurs sur les 4 parcours nocturnes (54km, 39km, 22km et 12km). Ce bon vieux Louis XIV n’est pas descendu de son cheval pour donner le top départ à minuit pétante pour libérer ces braves 1700 marcheurs transis de froid mais a bien levé son chapeau pour nous saluer.

    A peine avions nous parcouru 500 m que le premier bouchon se créa, dû à un rétrécissement, car nous devions empruntés obligatoirement les trottoirs. Pas bien pratique tout cela pour libérer tout ce petit monde Enfin après une demi heure de marche nous voilà dans la forêt de Marly (la partie la plus sympa de cette marche). Là nous avons trouvé de la neige au sol et des endroits verglacés qui a engendré pas mal de chutes. Dès la sortie de la forêt nous avons retrouvé un sol bitumé dépourvu de neige et verglas. Nous avons ainsi pu nous réchauffer en courant, le bonnet visé sur les oreilles pour affronter le vent glacial sur cette partie rectiligne d’au moins 5 kilomètres. Après le ravitaillement de Les Alluets Le Roi nous avons emprunté des kilomètres de chemins vicinaux boueux. Là, tu peux que marcher et tu laisses beaucoup d’énergie. Vers 6 heures la pluie nous accompagnera jusqu’à notre arrivée peu après 9 heures. Nous sommes contents d’avoir bouclé notre parcours de 54 km sans grosses difficultés d’un point de vue du dénivelé mais nous ne la conseillerons pas. Nous pensons que les organisateurs sont fâchés avec les municipalités car aucun des 3 points de ravitaillement n’ont pu apporter un peu de chaleur dans une salle et une chaise pour se poser le temps de prendre une soupe et un thé, y compris pour ces braves bénévoles." 

Publié dans Résultats

Commenter cet article